Vers une vie sans sucre… L’expérience de Nicole Mowbray

Journaliste trentenaire aimant profiter de la vie, Nicole Mowbray a arrêté du jour au lendemain de manger du sucre – y compris les édulcorants – et tout ce qui en contient. Tout a changé pour elle : sa silhouette, sa peau, son sommeil, sa santé et jusqu’à ses relations avec sa famille et ses amis. Car on le sait aujourd’hui : le sucre n’est pas bon pour la santé. L’OMS a recommandé que l’on réduise de moitié la consommation de sucre, qui est de plus en plus considéré comme une substance addictive, au même titre que l’alcool et le tabac. Dans ce livre qui est à la fois un témoignage, une enquête et un guide pratique, Nicole Mowbray raconte en détail comment elle a procédé pour son sevrage, ses difficultés, mais aussi tous les bénéfices qu’elle en a retirés. Elle interroge de nombreux spécialistes (nutritionnistes, cardiologues, psychologues), donne quantité d’informations pratiques sur ce que l’on peut continuer à manger, et nous montre que si elle l’a fait, tout le monde peut le faire.

Nicole Mowbray est une journaliste qui a écrit pour des magazines féminins et qui, du jour au lendemain, a arrêté de consommer du sucre sous quasiment toutes ses formes (raffiné, fructose…). Ce nouveau mode de vie séduit de plus en plus, en témoigne les nombreux articles de blogs qui y sont dédiés ou les livres publiés sur les bienfaits d’un régime hypoglycémique. Celui de Nicole Mowbray en est un parmi tant d’autres. Danièle Gerkens a aussi écrit un ouvrage dans la même veine, par exemple.

Pourquoi et comment en suis-je venue à me pencher sur le sujet, outre sa certaine popularité ? Depuis quelques mois, je cherche à réellement améliorer mon hygiène de vie, de manière durable et, plus particulièrement, en changeant mes habitudes alimentaires. J’avais vaguement entendu parler de ce nouveau courant du no sucre ou no sugar, mais s’en savoir exactement en quoi il pouvait m’être bénéfique. L’OMS a pourtant recommandé de réduire, dans un premier temps, sa consommation de sucre, responsable de nombreuses maladies cardio-vasculaires, de diabètes et autres. Je me suis retrouvée avec ce livre entre les mains pour simplement me renseigner et je le termine plutôt convaincue d’entreprendre une telle désintoxication au sucre et de faire le premier pas vers une vie sans sucre.

Nicole Mowbray parle de sa propre expérience tout au long du livre : comment plus jeune, elle était totalement accro aux sucreries et aux délices sucrés comme les desserts ; ou comment en grandissant, elle se récompensait par des gâteaux, des pâtisseries, des barres chocolatées… Au final, du moment où se levait, jusqu’à celui du coucher, elle ingérait une quantité énorme de sucre alors que, parfois, elle pensait manger sainement. A travers sa prise de conscience, il y a aussi eu la mienne. Je ne mange peut-être pas autant de sucreries qu’elle, me passant aisément de dessert, ni même de manière aussi régulière, mais j’en mange tout de même beaucoup trop pour mon bien.

En lisant son expérience, j’ai apprécié son honnêteté. En effet, elle ne cache rien des difficultés à supprimer totalement le sucre de son alimentation après des années à en dévorer, mais aussi des effets secondaires de son sevrage et auxquels elle ne s’était pas préparée (nausées, grosses fatigues, baisses d’énergie…), renforçant l’idée que le sucre est une véritable drogue. Elle donne quelques conseils dont certains vont à l’encontre de ce qu’elle a pu faire. Par exemple, elle a arrêté véritablement du jour au lendemain alors qu’elle en consommait régulièrement. Elle explique qu’il vaut mieux réduire progressivement le sucre. Son ouvrage est également ponctué de quelques interventions de nutritionnistes, de coach sportifs, de dermatologues qui viennent appuyer ou compléter les propos de la journaliste, lui donnant une certaine légitimité.

Pour autant, si je pense me lancer dans un tel régime (elle vend plutôt bien les effets positifs qu’il a eus sur elle : un meilleur teint, un meilleur sommeil, une petite perte de poids…), ce n’est pas pour tout de suite. J’attends de me renseigner plus en avant en lisant peut-être d’autres ouvrages et l’expérience d’autres blogueuses dans le domaine. J’ai aussi envie de faire les choses bien.

Je garde aussi à l’esprit que ce livre, No sucre, est un premier lieu le compte-rendu de l’expérience d’une personne qui n’est pas une spécialiste de la nutrition et de la santé, d’où ma volonté d’attendre, de comparer d’autres récits, de voir la manière dont d’autres personnes ont tenté de réduire leur consommation de sucre… Cependant, il constitue une bonne entrée en la matière pour celles et ceux qui souhaiteraient se lancer pour avoir quelques idées sur la réalité de ce régime hypoglycémique. Je suis tout de même convaincue de l’intérêt de réduire ma consommation de sucre après lecture et il se peut que je vous reparle dans quelques temps du no sucre, à travers d’autres ouvrages et, peut-être, de mon expérience personnelle. Je ne reste pas fermée à cette éventualité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s