Dark | 2017

Un enfant disparu lance quatre familles dans une quête éperdue pour trouver des réponses. La chasse au coupable fait émerger les péchés et les secrets d’une petite ville.

Avec : Louis Hofmann ; Oliver Masucci ; Jördis Triebel…

Netflix nous gâte en cette fin d’année en nous proposant une nouvelle série dont le trailer m’avait déjà happé dans cette petite ville de Winden, en Allemagne. Dark m’a passionné d’un bout à l’autre et il s’agit d’une des rares séries allemandes sur la plateforme, d’où ma curiosité. J’ai toujours apprécié ce qu’ils pouvaient proposer, dès lors que j’arrive à en trouver, car je suis friande de leurs comédies romantiques, notamment celles de Matthias Schweighöfer et Till Schweiger.

Malgré mon intérêt pour le cinéma allemand, le seul acteur que je connaissais était Oliver Masucci qui a joué Adolf Hitler dans le frappant et glaçant Il est de retour (David Wnendt, 2015). Il a un vrai potentiel dramatique dans Dark, devenant un des personnages que j’ai préféré alors que ce n’est pas celui qui a le plus de secrets, du moins dans cette première saison. Mais, je l’ai trouvé juste dans son jeu, dans sa douleur et dans sa quête… C’était un plaisir de le retrouver à chaque fois pour suivre sa progression.

Toutefois, il n’est pas le seul à retenir dans cette série. Quelques acteurs m’ont quelque peu laissé de marbre. Leurs interprétations n’étaient pas mauvaises mais ils sont peut-être moins intéressants ou marquants que d’autres. C’est le cas, par exemple, de Martha ou Katharina, la fille et la femme d’Ulrich Nielsen (Oliver Masucci). Elles sont un peu fades par rapport à d’autres. Louis Hofmann, jeune acteur allemand qui joue Jonas Kahnwald, le héros de Dark, efface relativement les autres acteurs de son âge. Il a un réel talent et j’ai pensé que son interprétation était parfaite d’un bout à l’autre. Il incarnait totalement son personnage. Il est, à mon humble avis, la révélation de cette nouvelle série signée Netflix.

Ce qui est intéressant dans Dark, outre l’histoire, c’est justement ces quatre familles que nous suivons à travers le temps et surtout trois époques : 1953, 1986 et 2019. Au départ, honnêtement, j’étais un peu perdue pour savoir qui était qui à travers le temps, leurs relations familiales, les amitiés… Cependant, une fois tous les liens et les personnages fixés dans mon esprit, ce fut un régal de voir leur évolution, que les secrets et les mystères sont là depuis le début… Et encore, je suis sûre que les scénaristes n’ont fait qu’effleurer la surface dans les dix épisodes qui constituent cette première saison. Hannah, par exemple, était un peu l’archétype de ce que je viens de dire. C’était un personnage que j’appréciais au début mais qui, petit à petit, révèle son vrai visage. J’ai adoré cette palette de personnages très différents avec de vrais caractères, très humains. J’ai envie de les retrouver au plus vite pour connaître davantage leurs secrets. Certains ont déjà été touchés du doigt.

C’est une constante dans Dark. L’intrigue est construite de manière à ce que le spectateur soit toujours en demande de plus. Tout était bien dosé entre l’avancement de l’intrigue, les révélations sur les personnages, les sauts dans le temps, les explications sur ce qu’il se passe à Winden. Rares sont les séries qui m’ont autant tenu en haleine. J’ai enchaîné tous les épisodes à un rythme effréné. Il y avait tout le temps un élément qui faisait que je continuais. Dark a un effet absolument fascinant et, une fois commencé, il fut impossible d’arrêter.

Souvent, je bâtissais des théories, parfois un peu folles sur qui était qui, les relations et les secrets. Je pensais quelques fois que c’était un peu fou et, à d’autres, j’avais raison… De manière assez improbable car je suis généralement pas très douée pour les devinettes et énigmes en tout genre. Les hypothèses peuvent être loufoques mais certaines se révèlent vraies. Cependant, elles gardent tout de même une cohérence d’un point de vue narratif. Je garde aussi à l’esprit qu’à la fin de cette première saison, une petite partie des choses ont été révélées. J’en sais un peu plus sur les comment du voyage dans le temps mais pas encore réellement pourquoi. Je veux des réponses à bien des interrogations qui sont encore en suspend : pourquoi Jonas ? Qu’est-ce qui va arriver à Ulrich ? Qui a encore des secrets ? Qu’est-ce que cache Noah et quel est son rôle ? La toute dernière scène ouvre également de nouvelles possibilités pour la suite. Ces dernières minutes m’ont totalement abasourdie, c’était inattendu mais ce fut totalement à l’image de la série.

J’espère vraiment une deuxième saison. Netflix arrête parfois des séries. Ils en proposent trop et font le tri en fonction des réactions du public. Dark est une série prometteuse, tant du point de vue de l’intrigue que des personnages et de l’esthétique. J’ai beaucoup l’ambiance avec un étalonnage de couleurs froides. J’ai vraiment vu un effort pour donner un visuel plutôt bien travaillé, qui est en accord avec l’histoire, les mystères et les secrets des habitants… Il y a une véritable corrélation entre le fond et la forme. Que dire de la musique ! Elle était incroyable, chaque épisode était une pépite pour les oreilles. J’ai pu retrouver du Fever Ray, par exemple.

Pour autant, la série n’est pas totalement parfaite et elle présente quelques incohérences. Une m’a particulièrement sauté aux yeux… Pourquoi les personnages du passé qui croisent des personnages du futur ne se souviennent absolument pas d’eux ? Je m’explique ! Jonas, pour citer un exemple, a effectué un retour en arrière où il a croisé sa mère quand elle n’était encore qu’une enfant. Quand il revient, cette dernière n’en a gardé aucun souvenir. Je trouvais cela bizarre et un peu perturbant dans la mesure où aucune explication n’est donné. C’est vraiment cet aspect qui m’a le plus dérangé en regardant la série, tout en ne m’empêchant pas d’adorer chaque seconde et d’avoir dévoré la série d’un bout à l’autre en deux-trois jours !

Cette série allemande fut, pour ma part, une des révélations de 2017. Il y avait bien longtemps qu’une série ne m’avait pas autant rendu accro. J’étais dans un état proche de la fascination. Il m’en fallait toujours plus et, même des jours après l’avoir terminé, je ne cessais de me torturer l’esprit pour trouver des solutions, des explications plus ou moins logiques à certains problèmes. J’attends la deuxième saison de pieds fermes, même si je sens que je vais devoir prendre mon mal en patience, car Netflix n’est pas toujours pressé de sortir les saisons de nos séries préférées, en témoigne la troisième saison de Daredevil que j’espère depuis un petit moment maintenant.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

7 réflexions sur “Dark | 2017

  1. Très bonne critique ! Personnellement, j’ai peut être une explication sur l’absence de souvenir : Retient-on tout ce que l’on a vécu ? Si l’événement n’est pas marquant alors il peut sombrer dans l’oubli. Après tu me diras que le physique est identique et qu’elle aurait dû tilter mais… C’est plausible qu’elle ait totalement zappé ce moment de l’histoire.
    Le personnage d’Hannah est l’un de ceux qui évolue le plus dans cette saison. On se rend compte finalement que derrière son air angélique c’est une vraie mauvaise prête à tout pour avoir ce qu’elle veut… Ou nuire !
    Honnêtement j’ai été frustrée par la fin et je crois qu’une saison 2 est quasiment obligatoire ! lol

    J'aime

    1. La fin m’a aussi frustré. Je ne m’attendais pas à ce que la saison s’arrête de manière aussi brusque. C’est un trop gros cliffhanger ! Comme toi, je pense qu’une deuxième saison est obligatoire ! J’ai véritablement envie de connaître le fin mot de l’histoire !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s