L’Envers du Décor #6 Ma manière de blogueur

Déjà le mois de septembre et l’heure de publier un nouvel article pour l’Envers du décor. Cette fois-ci, c’est sur la manière de blogueur que Virginie de Sur un petit nuage nous demande de réfléchir. Elle nous pose notamment la question suivante : ma manière de bloguer a-t-elle changé depuis le début ? Y a-t-il quelque chose que je ferai différemment ? 

À lire également : l’article de présentation du rendez-vous

Autumn & Latte est un blog relativement récent. Il fêtera sa première année d’existence le mois prochaine. J’avais prévu un article bilan à ce moment. Cependant, une partie de ce dernier reste parfaitement dans ce thème, je l’adapte donc un peu.

Quelle est ma manière de bloguer ?

Jusqu’à récemment, j’ai eu une relation d’amour/haine avec ma manière de tenir un blog, tout dépendant de mon humeur. Les blogs spécialisés en la matière n’étaient pas forcément mes meilleurs alliés et ils me filaient parfois le bourdon avec l’impression que j’étais totalement à côté de la plaque dans ma pratique du blogging. Ils m’ont souvent donné envie de tout arrêter. En commençant ce blog, j’avais dans l’idée de n’écouter que mes envies. Bloguer est avant tout suivre ses propres règles.

À lire également : Qu’est-ce que j’ai appris depuis que je blogue ?

Si je dois définir ma pratique, ma manière de tenir un blog, elle serait un peu chaotique. Elle se fait surtout au fil de mes envies et de mes inspirations. Je ne suis aucun calendrier de publication ni de ligne éditorial, ne me fermant ainsi à aucun sujet. Je n’ai quasiment pas de réseaux sociaux. J’ai tenté d’animer une page Facebook pour le blog durant l’été et, sans grand succès d’ailleurs. Comme pour mon blog, je manque cruellement de régularité et je ne planifie absolument rien à l’avance. Je me laisse porter et cela résume bien ma première année avec Autumn & Latte.

Qu’est-ce qui a changé en un an ?

Je suis un peu plus à l’écoute des conseils des autres sur certains points, notamment pour certaines questions évoquées lors des rendez-vous d’écriture comme l’Envers du décor où lire les articles des autres participants, leurs arguments, leurs façons de faire est inspirant et ils sont faits avec une certaine bienveillance. Je ne culpabilise pas après la lecture d’un tel billet. Ils me permettent de réfléchir sur certains aspects de mon blog. J’ai été convaincue d’ouvrir une page Facebook ou de l’importance de programmer à l’avance des articles.

À lire également : Programmer ses articles

De plus, durant cette quasiment première année d’existence, j’ai eu le plaisir d’avoir eu deux de mes billets mis en avant sur Hellocoton, lors de leurs sélections quotidiennes : une playlist de Noël et mon article sur les clubs de lecture des célébrités. Cela me rassure en tant que blogueuse que je ne suis pas totalement à l’ouest et que ce que j’écris et propose plaît et est lu. J’ai aussi pris conscience de l’importance de travailler mes publications et plus précisément les visuels. Je suis aussi convaincue de la nécessité d’être régulière, de publier souvent, pas forcément quotidiennement, mais une à deux fois par semaine me semble déjà un bon début. C’est un aspect sur lequel j’aimerais travailler les prochains mois. Je ne suis pas encore prête à sauter le pas de mettre en place un calendrier de publication et je crois que je ne le serai jamais. Je garde ça pour les exceptions des mois thématiques.

Qu’ai-je prévu pour la prochaine année ?

Je trouve qu’Autumn & Latte marche de mieux en mieux (selon mes critères, j’en conviens). S’il continue sur cette lancée, j’avoue que j’ai très envie d’offrir à ce blog un design digne de ce nom.

J’aimerai aussi me mettre plus sérieusement à la planification d’articles, notamment pour des périodes où je sais pertinemment que je n’aurai pas le temps de publier.

Mon troisième objectif est d’améliorer mes visuels en progressant en photographie pour proposer de belles images.

Y a-t-il des choses que je ferai différemment ?

Si la question m’avait été posée avant que je tienne Autumn & Latte, la réponse aurait été oui, sans hésiter. J’aurai même pu fournir une liste longue comme le bras. À l’heure actuelle, je dirai simplement non. Finalement, j’aime prendre mon temps, de prendre doucement mes marques. Je souhaite d’abord maîtriser un aspect du blog avant de me lancer dans un autre défi. Pour le moment, mon défi est de tenter d’établir un routine concernant ma page Facebook pour le blog que je n’arrive pas à faire vivre.

Publicités

7 réflexions au sujet de “L’Envers du Décor #6 Ma manière de blogueur”

  1. Je trouve toujours intéressant d’échanger sur sa façon de blogger ! La mienne aussi a évolué avec le temps et je n’hésite pas à m’inspirer des conseils des autres blogs pour réfléchir à ce que je pourrais améliorer ou changer.

    Personnellement j’essaie de publier deux articles par semaine, par contre je n’ai pas de jours définit. J’essaie d’avoir 3/4 jours entre deux articles pour laisser le dernier le temps de se faire connaître, mais je n’ai pas vraiment de calendrier de publication pour autant.

    Pour conclure, je trouve déjà le design actuel vraiment sympa et surtout il est lisible ! C’est ce qui est le plus important pour moi sur un blog.

    J'aime

    1. Je m’inspire aussi des conseils, quand je les sais bienveillants. Je n’avais pas toujours cette impression avec les blogs spécialisés.

      J’essaie aussi de publier deux articles par semaine, mais si je ne le fais pas, je ne me prends pas la tête. Je me laisse aussi ce temps entre deux articles, pour lui laisser le temps de se faire connaître, que je lui fasse un peu de promotion…

      Merci de ton commentaire et de ton compliment sur mon design.

      J'aime

  2. Hello ! Des articles de fonds toujours intéressants, j’aime ce genre de thème !

    Je crois qu’on bloggue de la même façon: plutôt chaotique. Je suis assez peu organisée et disciplinée. J’essaye de me tenir à un article dans le mois ! Oui, oui, pas par semaine, mais un par mois ! C’est peu je sais mais c’est mon équilibre ! Mon blog n’a que 2 ans (et une page fb) mais ça demande de l’énergie, de l’implication, de l’investissement que parfois, je n’ai pas envie de donner. L’envie va et vient… je ne m’impose rien pour que ça reste du plaisir ! Et mon blog touche à mon métier, donc j’essaye de ne pas en faire une indigestion 😉

    Si ma manière de bloguer a changé, je dirai que c’est au niveau du « lâcher prise ». Je ne me compare plus aux blogs populaires, ni au rythme des autres, je fais ma soupe 🙂

    Au plaisir de te lire prochainement,

    Line de https://la-parenthese-psy.com/astuces-bien-etre/stress-pourquoi-les-videos-dasmr-nous-detendent/

    J'aime

    1. Si c’est ton rythme, un article par mois ne me choque pas. Je dis deux par semaine, mais c’est souvent dans les moments où je n’ai pas grand chose à faire. Je reprends sérieusement les cours la semaine prochaine et si j’en publie un par semaine, ce sera incroyable.

      J’ai aussi arrêté de me comparer aux blogs populaires. Pour la plupart, elles en font leur métier. Or, cela ne m’a jamais traversé l’esprit de faire de mon blog mon métier. J’ai envie de m’investir dans le monde de l’art et je ne vois pas comment un blog peut m’apporter ça.

      Merci de ton passage.

      J'aime

  3. Hello ! Je me sens moins seule maintenant, moi aussi je me suis senti (encore) à côté de la plaque, avant j’arrivais à être dans le time, toujours 1 article par semaine…puis petit à petit je me suis senti….je ne sais pas mais j’avais l’impression que les blogs qui réussissent sont dans 2 camps : ceux qui sont complètement genre qui on style propre à eux et de l’autre côté ceux qui suivent la vague. Je n’arrive toujours pas à me positionner. Et du coup je vais écrire un article sur ce sujet, mais ce n’est pas facile de poser des mots sur ce sentiment.

    J'aime

    1. Je lirai ton article avec plaisir.

      Je ne pense pas me retrouver dans un blog de niche. Après, je pense que chacun a un style propre. Je ne suis, par exemple, pas du tout à l’aise à apostropher mes lecteurs à coup de « petit chat » ou que sais-je, mais ça ne me dérange pas de poser une question à la fin de l’article. J’ai aussi l’impression d’osciller entre les deux avec des articles qui suivent la vague et qui, je peux comprendre, ne sortent pas du lot, et d’autres qui sortent du lot, qu’Hellocoton choisit de mettre en avant…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s