Kendare Blake • Three Dark Crowns, Five Dark Fates (4) (2019)

Three Dark Crowns, Five Dark Fates (4) • Kendare Blake • Pan MacMillan • septembre 2019 • 480 pages

After the grim confrontation with Queen Katharine, the rebellion lies in tatters. Jules’s legion curse has been unbound, and it is up to Arsinoe to find a cure, even as the responsibility of stopping the ravaging mist lies heavy on her shoulders, and her shoulders alone. Mirabella has disappeared.

Katharine’s reign remains intact—for now. When Mirabella arrives, seemingly under a banner of truce, Katharine begins to yearn for the closeness that Mirabella and Arsinoe share. But as the two circle each other, the dead queens hiss caution—Mirabella is not to be trusted.

In this conclusion to the Three Dark Crowns series, three sisters will rise to fight as the secrets of Fennbirn’s history are laid bare. Allegiances will shift. Bonds will be tested. But the fate of the island lies in the hands of its queens. It always has.

•••

Finir cette série était un de mes objectifs littéraires de 2020. Kendare Blake reste une des rares auteurs de Young Adult fantastique que je continue de lire et de suivre l’actualité. Three Dark Crowns est une série que j’ai commencée en 2017 et le dernier tome a été publié l’année dernière. Elle comporte quatre livres et trois recueils de nouvelles autour de l’univers. Je n’ai pas lu ces derniers, mais je ne compte pas le faire. Mes avis ont souvent été en demi-teinte. J’ai adoré le premier opus et l’univers que l’auteur met en place avec une île coupée du monde, des triplettes qui doivent s’entretuer pour que l’une d’entre elles puisse devenir reine. Il y a un côté sombre qui m’a plu dès les premières pages.

Three Dark Crowns devait compter uniquement deux tomes. Les deux livres supplémentaires ont rapidement été annoncés après la publication du premier. J’ai été plutôt excitée par cette nouvelle, au départ. J’avais apprécié l’univers esquissé et le final que l’auteur proposait, tout en sachant qu’elle était une grande spécialiste des cliffhangers. Deux tomes en plus signifiaient que Kendare Blake pouvait développer plus longuement le monde de Fennbirn et le destin des trois soeurs, d’approfondir leurs caractères, leurs relations, leurs pouvoirs… De ce point de vue, je suis loin d’être déçue, car le lecteur en apprend vraiment plus sur l’île et son histoire. J’ai adoré cet aspect, cela m’a donné l’impression d’un monde plutôt bien pensé, relativement original, avec un passé, un présent et un futur. 

Les deux tomes supplémentaires ont également permis de développer les relations entre les trois soeurs et leurs caractères. Dès le premier tome, une préférence pour l’une ou l’autre se dégage. L’éditeur a d’ailleurs joué sur cet aspect en proposant trois couvertures différentes, chacune se rapportant à l’univers de l’une des soeurs. J’avais pris celle se référant à Arsinoe, même si j’ai rapidement eu un coup de coeur pour le personnage de Mirabella, qui fait office de soeur aînée. C’est cet aspect de sa personnalité que j’ai le plus apprécié tout au long des quatre tomes. Elle est souvent décrite comme la plus puissante des triplettes, mais ce que je retiens d’elle, c’est sa volonté d’aller contre leurs destins, d’unir ses deux petites soeurs, de leur rappeler leur enfance qui a été relativement heureuse. J’ai aimé son rôle de médiatrice qui va parfaitement avec son caractère, posé et réfléchi. Ensuite, j’étais plus pour Arsinoe qui est également un personnage attachant. Cependant, j’ai apprécié l’évolution de Katharine et elle a su devenir la deuxième soeur que j’ai apprécié. Ce n’est pas sur elle que j’aurai parié en premier lieu, mais des trois soeurs, au final, et dès la fin du premier tome, j’ai pu me rendre compte qu’elle était celle qui avait le plus de potentiel en tant que reine. Elle a une personnalité qui est plus complexe que celle de Mirabella ou Arsinoe. Elle devient beaucoup plus sombre et torturée au fil des tomes et elle le prouve à maintes reprises. Dans Five Dark Fates, j’étais véritablement impatiente de connaître la fin de leurs aventures, qui allait survivre ou non.

Encore une fois, aucune déception, et ce final est dans la même lignée, très sombre, de la série, avec de nombreux morts, certains parmi les personnages principaux. J’apprécie quand les auteurs sacrifient certains de leurs personnages cruciaux de l’intrigue. J’ai toujours le sentiment, peut-être à tort, que cela donne une touche un peu plus réaliste à l’ensemble. Certains choix m’ont quelque peu brisé le coeur, je l’avoue… Pourtant, cela finit parfaitement la série et je n’ai aucun regret. C’est aussi un tome que j’ai dévoré, ce qui ne m’était pas arrivé depuis le premier tome. Les livres centraux m’ont parfois ennuyée. Ils commençaient souvent très bien, puis, à la moitié, un grand vide. L’intrigue peinait et elle tirait en longueur. J’avais du mal à accrocher, à me replonger dedans. Cependant, Kendare Blake manie à la perfection les dernières pages d’un roman. De ce fait, j’ai toujours eu envie de connaître la suite et j’ai ainsi fini la série. Five Dark Fates est un roman prenant, l’action est constamment présente ainsi que la tension. J’oublie quelque peu que les deux précédents m’ont laissé des impressions en demi-teinte. 

Je suis ravie d’avoir pu clôturer une nouvelle série. Globalement, elle n’était pas aussi bonne que la première que j’ai pu lire d’elle, Anna Dressed in Blood, mais elle a tout de même su me tenir en haleine depuis 2017. Je pense que ce sont les trois soeurs qui ont rendu le livre intéressant, car je me suis véritablement attachée à elle au fil des tomes. Toutes les questions et les mystères ont trouvé des réponses et elles m’ont convenue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s