Enola Holmes (2020)

Enola, la jeune sœur de Sherlock Holmes, met ses talents de détective à l’épreuve pour tenter de retrouver sa mère disparue et déjouer une dangereuse conspiration. 

Un film de : Harry Bradbeer

Durée : 2 heures 3 minutes

Avec : Millie Bobby Brown ; Sam Claflin ; Henry Cavill ; Helena Bonham Carter…

•••

Enola Holmes est l’adaptation que je n’attendais plus, et qui a failli ne jamais voir le jour, à cause d’une querelle avec les ayant-droits d’Arthur Conan Doyle. J’ai lu la série de Nancy Springer quand j’étais plus jeune et j’en garde encore aujourd’hui un bon souvenir. J’avais beaucoup aimé l’idée de donner une petite soeur à Sherlock et Mycroft Holmes. Par ailleurs, Netflix nous régale d’un casting cinq étoiles avec Millie Bobby Brown dans le rôle d’Enola Holmes, Henry Cavill en Sherlock et Sam Claflin pour Mycroft Holmes.

Globalement, j’ai trouvé les acteurs très bons chacun dans leurs rôles. Je n’ai jamais vu Stranger Things, donc je n’ai jamais réellement pu voir le talent d’actrice de Millie Bobby Brown. Cependant, j’ai été agréablement surprise, car elle fait une parfaite Enola Holmes. Déjà, j’apprécie le fait que les adolescents, Enola et Tewkesbury, soient joués par des adolescents et non des adultes. Ensuite, j’ai aimé son caractère : elle est indépendante, déterminée et elle n’a besoin de personne pour la sauver. Elle peut être un bon exemple à suivre, même aujourd’hui. Le personnage a un côté moderne qui marche également dans la société victorienne. Millie Bobby Brown est une actrice anglaise à suivre. Elle n’a rien à envier aux autres acteurs à qui elle donne la réplique.

Sam Claflin est excellent dans le rôle de l’antipathique Mycroft Holmes. Il montre bien le côté suffisant de ce personnage, sûr de son bon droit, ne voyant pas pourquoi la société devrait changer et pour qui la femme n’a qu’un rôle, celui de bonne épouse. Henry Cavill campe un Sherlock Holmes bien différent de celui des livres de Conan Doyle. Il est un peu plus humain par bien des aspects, mais aussi plus moderne. Il pourrait presque être féministe, alors qu’il est plutôt misogyne dans les romans. J’ai également apprécié cette version qui n’a pas fait l’unanimité, notamment chez la Conan Doyle Estate. Les rôles sont parfois inversés. Ce n’est pas lui qui va faire la leçon, mais tout au long du film, il va en recevoir plusieurs, notamment de la part des personnages féminins.

Dès la scène d’ouverture, le spectateur est plongé dans une adaptation dynamique. J’ai su dès les premières minutes que j’allais adorer ce film et je ne me suis pas trompée. L’action est présente tout au long et je ne me suis jamais ennuyée. Les petites touches d’humour anglais sont les bienvenues. L’ambiance est parfaite. Il y a tous les ingrédients pour passer un bon moment et, à vrai dire, je n’en attendais pas plus de cette adaptation. D’autant plus que les livres sont destinés à un public de jeunes adolescents. Par d’autres aspects, pourtant, le film fait référence à des événements historiques ou même à l’actualité. En effet, il est question des suffragettes, même si le mot n’est jamais prononcé, de la volonté des femmes d’avoir leur mot à dire dans la politique du pays. Certaines d’entre elles ont suivi des entraînements de jujitsu, ce qui est d’ailleurs montré dans le film. De plus, dans le film, Enola Holmes prend l’habitude de se tourner vers la caméra et de s’adresser directement au spectateur. C’est un aspect que j’ai adoré. Outre que cela dynamise le film, cela permet aussi d’investir le spectateur dans l’intrigue et l’enquête.

Politics doesn’t interest you because you have no interest in changing a world that suits you so well.

Je n’ai pas boudé mon plaisir devant cette adaptation réussie, avec un personnage principal attachant, des mystères à résoudre, une intrigue prenante et Sherlock Holmes. J’espère sincèrement que Netflix nous proposera d’autres aventures d’Enola.

7 réflexions sur “Enola Holmes (2020)

  1. Hâte de lire ce film qui a l’air captivant et de reposer sur des acteurs qui ont su parfaitement s’approprier leurs rôles. Quant à cette version moderne de Sherlock, j’imagine qu’elle peut se révéler déstabilisante, mais ça fait parfois du bien de sortir des sentiers battus…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s