Naomi Novik • The Scholomance, A deadly education (1) (2020)

The Scholomance, A deadly education (1) • Naomi Novik • Del Rey Books • Septembre 2020 • 336 pages

There are no teachers, no holidays, and no friendships, save strategic ones. Survival is more important than any letter grade, for the school won’t allow its students to leave until they graduate… or die! The rules are deceptively simple: Don’t walk the halls alone. And beware of the monsters who lurk everywhere.

El is uniquely prepared for the school’s dangers. She may be without allies, but she possesses a dark power strong enough to level mountains and wipe out millions. It would be easy enough for El to defeat the monsters that prowl the school. The problem? Her powerful dark magic might also kill all the other students. 


Il y a deux ans, j’ai découvert la plume de Naomi Novik avec Déracinée. Elle a beaucoup d’imagination et elle fourmille de très bonnes idées. Cependant, il y a eu quelques mais.Je reviens vers cette autrice avec son nouveau roman. Le résumé m’a tout de suite charmé : une école de magie dangereuse et potentiellement mortelle a de quoi me plaire, ayant grandi avec Harry Potter.

L’idée de départ est géniale et Naomi Novik montre une nouvelle fois une imagination débordante. Tout est pensé dans les moindres détails dans cet univers, avec des monstres tapis dans l’ombre, des sortilèges et des maléfices, différents types de sorcières et sorciers qui se réunissent stratégiquement pour survivre. J’ai vraiment adoré tout cet aspect, mais pas la manière dont il est abordé. L’autrice lâche son lecteur dans ce monde, dans cette école sans préalable ou que les événements soient progressivement présentés. J’ai été totalement perdue dès les premières pages et j’ai vraiment eu beaucoup de difficultés à m’accrocher pour continuer. Je me suis habituée très, très lentement à cet univers, tout en restant en orbite. Et cela a énormément joué sur mon appréciation de lecture.

L’histoire m’a aussi laissé une impression mitigée. Alors certes, il y a très souvent de l’action. Chaque chapitre apporte son lot de rebondissements. Cependant, il y a un côté parfois excessif à ce déferlement de « on se bat contre des supers monstres » ou « je te sauve la vie après que tu aies sauvé la mienne« . J’ai vraiment trouvé ce point lassant à la longue, car il donne un aspect très répétitif à l’intrigue. En effet, la construction semble être la même à chaque chapitre : Orion et Galadriel se disputent, des monstres de plus en plus puissants, comme dans des niveaux à passer, apparaissent et ils se battent entre eux. Elle gagne en réputation et en influence… Ce qui lui sera pleinement utile pour le dernier jour de cours avec ses alliés. Je me suis quand même un brin ennuyée, malgré l’omniprésence de l’action. Il n’y a pas pour autant beaucoup de suspens, même après plus d’une centaine de pages lus…

J’ai aussi eu énormément de mal avec les deux personnages principaux, Galadriel et Orion, qui n’ont pas du tout trouvé grâce à mes yeux. Le jeune homme est l’archétype du chevalier servant qui veut sauver et protéger tout le monde. Il est parfait, en un mot… Galadriel est pédante, présentée comme une des sorcières les plus puissantes avec un destin hors du commun d’après une prophétie… Elle est énervante, toujours à se plaindre… Aucun atome crochu entre nous deux. Au final, il y a un beau duo de personnages qui m’a tapé sur les nerfs dès le début et ce n’est pas allé en s’améliorant, loin s’en faut.

J’étais impatiente de découvrir la nouvelle publication de Naomi Novik et je ressors extrêmement déçue par cette lecture. À part l’idée de départ, le reste ne m’a pas charmé. Le deuxième tome, The Last Graduate, devrait sortir courant 2021, mais ça sera sans moi. Je ne compte pas continuer cette série.

6 réflexions sur “Naomi Novik • The Scholomance, A deadly education (1) (2020)

  1. Ce que tu dis de Deadly Education confirme le ressenti que j’ai eu eu lisant les premières pages : plongeon dans un univers sans explications et personnages agaçants… je resterai sur cette impression et ne le continuerai pas, merci pour ton article ☺️

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s