Vol au musée : Le plus grand cambriolage de l’histoire de l’art (2021)

La série relate le plus grand vol d’œuvres d’art au monde. Le 18 mars 1990, 13 œuvres ont été volées au Isabella Stewart Gardner Museum de Boston aux premières heures du jour. Les gardiens ont admis deux hommes se faisant passer pour des policiers. Les voleurs ont ligoté les gardiens et pillé le musée au cours de l’heure suivante. Plus de 30 ans plus tard, le crime n’a toujours pas été élucidé.


Je suis une inconditionnelle des documentaires-enquêtes proposés par Netflix autour d’un crime réel, d’un événement paranormal… En avril dernier, la plateforme sortait Vol au musée sur le spectaculaire cambriolage du Musée Gardner de Boston.

En tant qu’historienne de l’art se passionnant pour ce genre de problématiques (les restitutions d’oeuvres d’art, les faux en art…), je ne pouvais pas manquer cette nouvelle mini-série. Je ne suis pas déçue du voyage. J’avais déjà entendu parler de ce vol alors que je suivais un cours sur la peinture de l’âge d’or hollandais au Trinity College. Or, parmi les oeuvres volées à ce musée, il y a un Vermeer et un important tableau de Rembrandt, son unique marine. Cependant, j’ignorais à quel point cette histoire pouvait être rocambolesque.

Le documentaire commence très classiquement par poser les faits et les principaux « acteurs » comme la police, la conservatrice, les employés, les principaux suspects… La mini-série reprend quelque peu la trame de l’enquête, ce qui permet de comprendre la logique des inspecteurs, où tel indice les a menés, pourquoi telle personne pouvait être soupçonnée… Et puis, à un moment donné, tout commence un peu à partir en cacahuète. Des voleurs d’art internationaux s’en m^lent, tout comme la mafia de Boston… C’est à partir de ce moment que le vol devient réellement inexplicable.

Impossible de ne pas enchaîner les épisodes pour en savoir plus. Comme souvent avec ce type de documentaire, j’espère avoir toutes les réponses aux différentes questions que je me pose et notamment les principales : qui est le coupable ? Où sont les oeuvres volées ? Forcément, aucune réponse n’est apportée, car l’affaire n’a toujours pas été résolue. Il y a toujours un côté mystérieux, plein de suspens que j’aime beaucoup dans ce type de documentaire. Doublé à un sujet qui me passionne, Vol au musée m’a totalement happé.

Il est rare de voir des documentaires true crime autour de l’art. Pour ma part, ces quelques épisodes ont été un véritable coup de coeur. J’espère secrètement que Netflix développera ce programme et proposera d’autres saisons autour de ce sujet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s