Brittany Cavallaro • Les Aventures de Charlotte Holmes (1) (2016)

Les Aventures de Charlotte Holmes • Brittany Cavallaro • 2016 • PKJ • 288 pages

Jamie Watson, arrière-petit-fils du célèbre Dr Watson, ne voulait pas cette bourse pour Sherringford, un collège chic de la côte Est des États-Unis… et encore moins y croiser Charlotte Holmes. L’arrière-petite- fille de Sherlock a hérité du célèbre détective non seulement son génie mais aussi son tempérament explosif. Mieux vaut, dit-on, l’admirer de loin… Quand un étudiant meurt dans des circonstances dignes des plus terrifiantes histoires de Sherlock, Jamie et Charlotte sont les premiers accusés. Victimes d’un coup monté, ils n’ont d’autre choix que de faire équipe pour mener l’enquête… 


Après avoir terminé la série BBC Sherlock, j’avais envie de continuer avec cet univers. Les Aventures de Charlotte Holmes de Brittany Cavallaro était présent dans ma liseuse depuis un moment. J’ai d’autres romans de cette auteur que je souhaite lire, comme son dernier, Muse. Ce premier tome m’a plutôt plu et étonné par certains aspects, mais je suis loin du coup de coeur.

En effet, l’histoire reste relativement classique, notamment pour l’univers de Sherlock Holmes. L’auteurs suit les principaux éléments. Charlotte Holmes a comme seul ami un descendant du docteur Watson, James. L’antagonisme Holmes/Moriarty est également présent et au coeur de l’intrigue. Pour avoir lu l’entièreté du canon holmésien, il y a eu peu de surprises sur pas mal d’aspects, notamment le dénouement et l’identité du coupable. Néanmoins, ce premier tome reste divertissant et il se lit rapidement.

En revanche, j’ai été étonnée par certains des thèmes abordés. Je ne m’attendais pas à les retrouver dans ce roman. L’auteur évoque l’alcool et la drogue chez les jeunes, mais également le harcèlement sexuel et le viol. Ils donnent un aspect très mature à l’intrigue qui ne m’a pas déplu. Ils sont évoqués de manière juste, malgré des personnages quelques fois stéréotypés. En effet, Charlotte et James reprennent énormément des traits de caractère de leurs ascendants célèbres, les mêmes mauvaises habitudes. Ils m’ont semblé interchangeables avec les personnages originaux d’Arthur Conan Doyle, sauf que Charlotte est un personnage féminin. Le reste ne change guère.

Cette série de Brittany Cavallaro ne sera pas ma préférée autour de cet univers. Je ne suis pas sûre de la continuer ou alors si je n’ai vraiment plus rien à lire. Ce premier tome a une fin relativement fermée : les principales questions ont été répondues et il n’y a aucun cliffhanger me donnant envie de continuer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s