Genevieve Gornichec • The Witch’s Heart (2021)

The Witch’s Heart • Genevieve Gornichec • Ace Book • 368 pages • Février 2021

Angrboda’s story begins where most witches’ tales end: with a burning. A punishment from Odin for refusing to provide him with knowledge of the future, the fire leaves Angrboda injured and powerless, and she flees into the farthest reaches of a remote forest. There she is found by a man who reveals himself to be Loki, and her initial distrust of him transforms into a deep and abiding love.

Their union produces three unusual children, each with a secret destiny, who Angrboda is keen to raise at the edge of the world, safely hidden from Odin’s all-seeing eye. But as Angrboda slowly recovers her prophetic powers, she learns that her blissful life—and possibly all of existence—is in danger.

With help from the fierce huntress Skadi, with whom she shares a growing bond, Angrboda must choose whether she’ll accept the fate that she’s foreseen for her beloved family…or rise to remake their future. From the most ancient of tales this novel forges a story of love, loss, and hope for the modern age.


Dès que je vois qu’un roman est une réécriture d’un conte ou d’un écrit issu de la mythologie, j’arrête de réfléchir. Il me le faut absolument. Genevieve Gornichec s’inspire des mythes et légendes nordiques, en essayant de lui donner un angle plus féministe, à la manière de Madeline Miller avec son Circé, par exemple. Ce dernier a d’ailleurs été un coup de coeur. The Witch’s Heart a été une catastrophe d’un bout à l’autre. L’auteur donne l’impression d’avoir tenté de surfer sur une mode, mais sans y réussir.

Genevieve Gornichec fait revivre la sorcière Angrboda, épouse de Loki et mère de trois enfants dont Hel. Sa place au sein de la mythologie nordique aurait pu faire d’elle un personnage extrêmement intéressant et les premières pages du roman ont également été prometteuses. La sorcière connaît la trahison des dieux, notamment d’Odin. Elle a été brûlée vive plusieurs fois. Ce sont autant d’éléments qui auraient pu faire d’Angrboda un personnage vraiment passionnant à suivre, avec un certain caractère et sans concession… Et pourtant, elle est loin de ce à quoi je m’attendais : une sorcière puissante, sombre et torturée. Je retiens de ce personnage une femme qui préfère rester dans sa grotte plutôt que de faire quoi que ce soit, qui se contente de s’occuper de ses enfants et qui ne fait que ce qu’on lui dit de faire. Je n’ai pas du tout trouver quelque chose à sauver dans ce personnage qui est à mourir d’ennui. J’ai eu envie de la secouer et elle a rendu cette lecture houleuse.

En effet, jusqu’à ce que je décide d’abandonner le livre aux environs de la moitié, il n’y a pas grand chose qui se passe. Les saisons se succèdent et se ressemblent : Loki va et vient, sa seule et unique amie vient lui rendre visite et faire affaire avec elle, elle a un enfant… À aucun moment un élément vient donner un coup de fouet à l’intrigue, déranger cette routine pesante. Il y a peu d’actions ou de rebondissements. Cependant, il est difficile de retrouver ces éléments avec un personnage qui n’a aucune curiosité ou goût pour l’aventure. L’auteur ne lui donne aucune perspective et cela s’en ressent à la lecture concernant l’intrigue. Même après une centaine de pages lus, je ne savais pas à quoi Angrboda aspirait. Je me suis beaucoup ennuyée et peut-être que l’histoire allait se révéler passionnante et prenante, mais encore faut-il en arriver là.

Un autre reproche concerne la manière dont le livre est écrit. En effet, The Witch’s Heart se présente comme une succession chronologique de scènes parfois très courtes. Cela donne un rythme très hâché. L’histoire manque cruellement de fluidité, rendant le tout peu agréable à lire. Cette réécriture a vraiment eu du mal à m’emporter et je n’arrive pas y trouver un seul point positif (à part la couverture). The Witch’s Heart est une énorme déception, alors que le roman avait de bons arguments en soi.

2 réflexions sur “Genevieve Gornichec • The Witch’s Heart (2021)

  1. Dommage que cette lecture ne soit pas parvenue à te convaincre malgré ses belles promesses. C’est d’autant plus rageant quant à un auteur tente de surfer sur et de s’approprier le succès d’un autre.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s